Membership Membership

 

Qu'est-ce que la CvPAînés?

 

Afin de soutenir la configuration d’un continuum performant et pertinent de services aux aînés, la Communauté virtuelle de pratique du continuum aînés (CvPAînés) rassemble, depuis février 2016, des gestionnaires (tâches de gestion et/ou encadrement et/ou coordination et/ou charge de projet) et des chercheurs qui souhaitent échanger à propos de l'organisation des services aux aînés.

 

 

 

Vous désirez devenir membre de cette communauté?

 

Cliquez ici pour remplir le formulaire.

 

Lectures Lectures

Retour

L'autonomisation des personnes âgées à domicile_Partie 2

L’autonomisation des personnes âgées vivant à domicile

Résumé du rapport de l’INESSS sur l’autonomisation des personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement

Partie 2

 

Comment implanter l’intervention d’autonomisation ?

Les experts suggèrent que les personnes présentant un niveau d’autonomie fonctionnelle relativement préservé (profils 1 à 6) soit d’abord ciblées et ce afin d’assurer un plus grand potentiel d’autonomisation (le personnel verra plus rapidement les progrès). Les experts proposent également qu’un projet pilote soit d’abord ce qui permettrait d’évaluer la faisabilité et d’identifier les enjeux locaux et territoriaux.

* Le Care Services Efficiency Delivery (Royaume-Uni) a conçu une boîte à outils pour l’implantation de l’intervention d’autonomisation

 

Quels sont les facteurs favorisant le succès de l’autonomisation ?

L’engagement, l’attitude, les connaissances et les compétences du personnel

La formation du personnel, des mesures de soutien clinique en continu et le soutien des pairs

Une vision commune partagée par tout le personnel

Une démarche d’évaluation rigoureuse incluant l’établissement des objectifs

Un accès rapide à de l’équipement et à des professionnels notamment les ergothérapeutes et physiothérapeutes

Un mécanisme de transfert (après l’intervention d’autonomisation) vers les services adaptés aux besoins de la personne

 

Quels sont les enjeux liés à l’implantation ?

Il faudrait réfléchir à la meilleure façon d’évaluer la performance des équipes.

Il faudrait évaluer la capacité des équipes à procéder à un tel changement de pratique (surcharge de travail).

Il faudrait former le personnel (approche motivationnelle, bases de l’autonomisation).

Il faudrait réfléchir à l’opportunité d’offrir des interventions d’autonomisation en externe (hôpital ou centre de jour).

Il faudrait développer une vision commune de l’autonomisation.

Il faudrait que l’implantation inspire une amélioration de la qualité et ne soit pas une réponse au manque de ressources.

Il faudrait être patient : il a fallu à certaines organisations près de 10 ans pour finaliser l’implantation.

Il faudrait inclure les partenaires (EESAD et autres) dans le changement pour assurer la cohérence des actions.

 

Quel est le coût de l’autonomisation ?

Il est difficile d’évaluer le rapport coût/bénéfices de l’autonomisation. Il est possible que les coûts initiaux soient plus élevés (formation du personnel, intensité des interventions) mais que la perspective au long terme en vaille la peine (diminution de l’utilisation des services)

 

Quelles sont les expériences d’autonomisation inspirantes ?

L’intervention d’autonomisation est implantée depuis une dizaine d’années en Écosse, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans tous ces pays, l’implantation a d’abord commencé sous forme de projets pilotes. Il semble que les personnes recevant ces interventions en soient satisfaites, ainsi que leurs proches.

 

Quel est l’avis de l’INESSS sur l’implantation de l’intervention d’autonomisation ?

L’ensemble de l’évaluation réalisée permet de recommander l’introduction graduelle de l’autonomisation dans l’offre de service de soutien à domicile du Québec, en complémentarité des autres services du continuum (INESSS, 2015).

 

INESSS. (2015). L'autonomisation des personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement - Avis rédigé par Annie Tessier avec la collaboration de Marie-Dominique Beaulieu, Renée Latulippe et Carrie Anna McGinn. ETMIS 2015.

 


Des chroniques pour mieux vieillir Des chroniques pour mieux vieillir

Des chercheurs du CIUSSS de l’Estrie – Chus présenteront des chroniques pour mieux vieillir à l'émission de radio Par ici l'Info de Radio-Canada.

 

Des chercheurs du CIUSSS de l’Estrie – CHUS seront de passage à l’émission de radio Par ici l’Info de Radio-Canada (101,1 FM à Sherbrooke). Les chroniques auront pour objectif d’informer la population sur différents sujets en lien avec le vieillissement. Le mercredi à 8 h 20, une semaine sur deux, les chercheurs donneront donc des conseils aux auditeurs et partageront leurs connaissances avec ceux-ci. Les sujets traités seront inspirés des recherches réalisées par les chercheurs, mais le contenu diffusé en ondes sera adapté au grand public. Les chercheurs s’appliqueront à vulgariser et à rendre accessible à tous la discussion qu’ils auront avec l’animatrice Renée Dumais-Beaudoin. Les chroniques débuteront dès le 2 octobre 2019 et se poursuivront jusqu’au 3 juin 2020.

 

Écoutez les chroniques suivantes cet automne 2019 et hiver 2020

   
2 octobre: Comment faire respecter les droits des aînés? ? par Marie Beaulieu, chercheuse au CdRV.
16 octobre: Que faut-il prendre en considération quand on choisit une habitation pour aînés? ? par Christyne Lavoie, agente de recherche au CdRV. (8h24)
30 octobre: Participation sociale : l’importance des loisirs pour les personnes aînées ? par Mélanie Levasseur, chercheuse au CdRV. (8h23)
13 novembre: Ergothérapie : comment adapter sa salle de bain ? par Manon Guay, chercheuse au CdRV. (8h22)
27 novembre: Quelles activités physiques réaliser pour rester en santé quand on vieillit? par Eléonor Riesco, chercheuse au CdRV.
11 décembre: Comment percevons-nous la douleur?  par Guillaume Léonard, chercheur au CdRV.
29 janvier: Comment conserver une bonne santé cognitive lors du vieillissement par Christian Bocti
12 février: Quelles activités physiques réaliser pour rester en santé quand on vieillit par Eléonor Riesco
26 février: La prévention des fractures de fragilité par François Cabana (CRCHUS)
11 mars: Les comportements à adopter pour se rétablir d’un AVC par Marie-Hélène Milot
25 mars: La participation sociale et l'ergothérapie : sujets au coeur de la pandémie par Mélanie Levasseur
8 avril: Âgisme et protection des aînés par Marie Beaulieu
22 avril:

    Consommation de cannabis chez les aînés par Louis Gendron (CRCHUS)

6 mai: Les aînés et leur choix de lieu de vie par Nathalie Delli Colli
20 mai: Quels aliments manger pour conserver une bonne santé lors du vieillissement par Nancy Presse
3 juin: État psychosocial des personnes aînés suite au confinement par Lise Gagnon
   

    

 

Les chroniques seront aussi disponibles sur le site de Radio-Canada après leur diffusion en onde.

 

CdRV et  Radio-Canada :  (voir mercredi 8 h 20)